Une dernière salutation à notre ami Paul Imprimer
Écrit par | Samedi, 28 Mars 2020 23:07

Il est des monuments qui structurent les associations, ceux qui ont toujours été là et qu'on n'imagine pas ailleurs. Paul Laguerre était de ceux-là, avec le rhum comme conservateur naturel, fidèle à ses origines martiniquaises, et avait l'Univers pour cimaise.

Le damier était notre soudure. Son accent très prononcé était notre chaleur. Son humour était notre exercice de style. Mais ne pensez pas joueur contre lui pour rigoler ! Quand on joue aux dames, on joue sérieux ! L'oeil aiguisé il pouvait nous sortir une astuce ou un placement improbable mais finement bien vu. Il trouvait « le coup juste » faisant semblant de na pas comprendre « qu'est-ce qu'il me fait là ?  Je ne comprends pas ce jeu ... ». Son rire toujours plein de joie, éternelle joie du débutant trouvant une astuce, résonne et tourbillonne d'un adversaire à l'autre.

Paul c'est plus de 40 ans de participation au club. Avec moins d'assiduité ces dernières années à cause de sa santé. Il nous avait déjà fait une frayeur en juin 2007 lorsque nous organisions pour la première fois la Coupe de France à Tours. Les joueurs se souviennent encore de la chaleur, de l'interruption du jeu pour laisser les pompiers intervenir. Puis tout avait repris dans l'ordre. Ou presque.

Paul c'est son chapeau en toutes saisons, la joie de vivre, des années passées dans les services municipaux de la mairie de Tours, son tiercé au café des Fontaines avec ses amis.

Paul était la silhouette permanente à nos côtés. Cette ombre imposante qui nous manque quand elle n'est pas là. Celui dont on attend l'entrée à chaque instant. C'est sûr il va venir. Le plateau est prêt. Même absent il est avec nous. Alors sûr qu'il restera avec nous longtemps.

Notre dernier souvenir sera sa venue pour soutenir Jean Clémenceau dans ce défis insensé contre Arnaud Cordier le 10 mars dernier. Ce sera ce dernier dîner à l'Univers où jouait le Damier Tourangeau à ses débuts. Ce sera cette bière partagée et ce sera sa dernière adhésion à ce club qui ne l'oubliera jamais. Les jeunes joueurs qui ont joué contre lui ce jour-là en garde un souvenir fort. Il les avait impressionné de tout son être. Paul est une figure marquante pour tous. Et nous, pauvre petits joueurs, nous l'emporterons toujours avec nous dans tout ce qu'il aura marqué, un damier, un rhum, un chapeau, un accent, un rire.

Son décès est intervenu dimanche 28 juillet et un cérémonie aura lieu samedi 3 aout à 10h à l'église de St Avertin.

Mise à jour le Vendredi, 02 Août 2019 13:41